Pays de Saverne, Plaine et Plateau

SITUATION GEOGRAPHIQUE

Le Pays de Saverne Plaine et Plateau rassemble :

  • 7 communautés de communes, 119 communes, une ville moyenne, SAVERNE, sous-préfecture de 11 200 habitants
  • 6 cantons : Bouxwiller, Drulingen, La Petite Pierre, Marmoutier, Sarre-Union, Saverne,
  • 3 pôles intermédiaires de plus de 3 000 habitants : Sarre-Union, Bouxwiller et Ingwiller et 5 bourgs centres de plus de 1 500 habitants : Dettwiller, Diemeringen, Drulingen, Marmoutier, Wingen s/ Moder.


Le territoire du Pays de Saverne Plaine et Plateau compte 84 000 habitants pour une superficie de 981 km². Il se situe à cheval sur trois régions naturelles : le Piémont des Vosges, le Massif Vosgien et le Plateau Lorrain.

 

On peut distinguer 4 sous-ensembles territoriaux :
La région de Saverne, située au sud de l’autoroute A4, comprenant une partie du canton de Hochfelden, le Pays de Marmoutier et de Saverne. Cette zone étend son influence sur le département de la Moselle, en direction de Phalsbourg.

Le grand pays de Hanau au nord de l’autoroute, comprenant le nord du canton de Hochfelden, les bassins de vie de Bouxwiller et Ingwiller.
La zone de massif vosgien très boisée mais faiblement peuplée à dominante touristique et forestière.
L’Alsace Bossue, sur le plateau lorrain, à l’ouest du massif vosgien, à la fois poste avancé de l’Alsace en Lorraine et arrière pays rural de Sarreguemines.

Ce territoire est vaste et a la particularité d’être en grande partie enclavé dans le département de la Moselle. La principale ville, Saverne, est située en périphérie du Pays.

L’EVOLUTION DEMOGRAPHIQUE

La croissance démographique est timide sur ce territoire et depuis 1975 la population n’a augmenté que de 5 700 personnes. Cette progression s’est surtout amplifiée au cours des années 90, période durant laquelle la population a augmenté de 0,4 % par an en moyenne.

Parmi les nouveaux arrivants (environ 16 000) un peu plus d’un quart sont des trentenaires qui sont venus s’installer dans le pays de Saverne Plaine et Plateau avec leurs enfants. Environ 43 % de l’excédent migratoire se réalisent avec les 5 principales communes de l’aire urbain de Strasbourg, 40 % avec la Lorraine et 11 % avec la Région Parisienne. Les ouvriers qualifiés qui sont venus s’installer dans la zone étaient plus nombreux que ceux qui l’ont quittée (+ 300).
Il en va de même pour les artisans, commerçants et chefs d’entreprises.

Source : Schéma de développement commercial du Bas-Rhin